mardi 8 mai 2012

La technique du mouchoir, alias re-collage

Dernière chance de sauver mon ongle : la technique du mouchoir. En attendant de trouver le kit Orly Nail Rescue (Orly, le super-héros sauveur d'ongles, pour ceusses qui ne parlent pas bien anglais -mais non, je ne vise personne), je me fie à l'apparente efficacité technique et je teste à mon tour.
 Une couche de base pour tenir un minimum. On attend que ça sèche.
 On découpe un petit bout de mouchoir préalablement dépiauté pour ne garder qu'une épaisseur.
 Et on repasse une couche de base pour fixer le tout.
 Et douée comme je suis, je ne me contente pas de casser d'un seul côté, donc on recommence.
 Et là on attend à nouveau que ça sèche. Pas comme moi. On attend vraiment.
Le matériel utilisé... et qu'on trouve beaucoup plus facilement que le kit Orly.

Et maintenant, ni vu ni connu, ou presque. Avec un rouge foncé par dessus, invisible. Avec une couleur pastel (parce que finalement, le rouge ne me plaisait pas, mais du coup, il faut refaire et le vernis, et le pansement), pas si invisible que ça, mais presque.

Le seul risque maintenant, c'est d'oublier que le pauvre est tout de même blessé, et de continuer à le malmener autant que les autres.

Bonne journée

3 commentaires:

Callie a dit…

mais avec toutes ces couches et armatures, "le pauvre" est tout de même bien blindé et pourrait -presque- devenir dangereux...

Eileen a dit…

Tu remarqueras que tout ce qui est blindé (porte, voiture), c'est pour les protéger :)

Callie a dit…

Non, les protections, c'est fait pour protéger ce qui est "derrière"...